Sommaire

Le Nain par Le Myr/Lorien
Ben quoi, y'a un problèèème ?

  Cliquez ici si le menu
  ne s'affiche pas...

Donjon de Naheulbeuken MP3

Les fiches des épisodes

Pour ceux qui veulent en savoir plus... un genre de "beyond the scene" de Naheulbeuk, pour livrer des anecdotes et des petits secrets de fabrication.

Vous pouvez aussi télécharger l'intégrale des TEXTES DES EPISODES.

Episode 1 | Episode 2 | Episode 3 | Episode 4 | Episode 5 | Episode 6 | Episode 7 | Episode 8 | Episode 9 | Episode 10 | Episode 11 | Episode 12 | Episode 13 | Episode 14 | Episode 15 | Episode 16 (saison 2/1) | Episode 17 (saison 2/2) | Episode 18 (saison 2/3) | Episode 19 (saison 2/4) | Episode 20 (saison 2/5) | Episode 21 (saison 2/6) | Episode 22 (saison 2/7) | Episode 23 (saison 2/8) | Episode 24 (saison 2/9) | Episode 25 (saison 2/10) | Episode 26 (saison 2/11) | Episode 27 (saison 2/12) | Episode 28 (saison 2/13) | Episode 29 (saison 2/14) | Episode 30 (saison 2/15) | Episode 31 (Le nom de la Compagnie) | Episode 32 (L'escapade de Zangdar) | Episode 33 (Gouzi-Gouzi Monsieur Vache) | Episode 34 (La Hache Durandil) | Episode 35 (Le quasi-sauvetage) | Episode 36 (Le 3e étage) | Episode 37 (La Stratélique) | Episode 38 (Goltor) | Episode 39 (Glargh) | Episode 40 (Glargh2) | Episode 41 (Drague du Ranger) | Episode 42 (La microéconomie du shampooing) | Episode 43 (Les gens des sectes) | Les boucliers Saldur | La Bande-annonce | Troll farceur et elfe farci | A l'aventure, compagnons | Le retour de Gzor | Publicité - Casques Lebohaum | Publicité - Donjon facile | Publicité - Gorzyne | Publicité - Durandil | Publicité - Crevetola | Publicité - Chiantos | Publicité - Loreliane | Naheulbeuk à l'Elysée Naheulbeuk, les scènes coupées |

Episode 1 - présentation

Cette version de l'épisode 1 est la troisième, elle a été réalisée après l'épisode 3, quand je me suis finalement décidé à mettre tout ça en ligne (les autres versions n'ont jamais été distribuées). En fait la toute première version n'avait réellement aucun rythme, et le son était vraiment horrible. La version actuelle manque de vitesse aussi, mais il était nécessaire de présenter les personnages, chose qui se conçoit difficilement au coeur d'une action soutenue. Le concept était aussi relativement différent, surtout le premier tiers. En revanche la partie équipement et nourrissage de l'ogre étaient déjà là. Au niveau musical, la dernière version utilise un morceau médiéval du groupe "Musica Vagantium" (groupe tchèque), et une ambiance d'intro du groupe Sabbat.

Quelque chose qui a été perdu de la première version, mais qui se retrouvera peut-être ailleurs :

Aventurier : est-ce que vous avez vos gourdes ?
Tous : ouais ! Elfe : ha non... moi je l'ai oubliée à l'auberge !
Aventurier : c'est malin, tu pourrais faire attention
Nain : bah, t'en as pas besoin, la gourde elle est en toi !

Option NextGen : Si vous écoutez l'épisode dans sa version NextGen, il s'agit de la 4e (et dernière) version. Beaucoup plus de musiques dans celui-là ! Et quelques dialogues en plus... Le fichier texte est d'ailleurs inclus !

Episode 2 - entrée, 1er niveau

2 versions ont été distribuées, et bien sûr avec les plaintes habituelles des gens qui avaient trop l'habitude de la première :). Néanmoins le passage à une version 44khz était obligatoire (tous les sons de la première mouture sont en 22khz, trop graves et avec des réverbérations parasites). Ceci me permettait de faire un CD audio à peu près constant. La 2e version est quasiment identique, bien que la diction soit parfois un poil plus lente - j'ai absolument tout ré-enregistré - mais les intervalles entre les dialogues sont plus courts. J'ai aussi ajouté des dialogues additionnels dans les scènes de déplacement qui sonnaient vraiment vides. La partie la plus compliquée est la séquence "dalle de pierre" avec la gestion des réverbérations. Seulement, j'ai oublié d'ajouter la deuxième contrebasse à la fin (avant l'énigme) et lorsque je m'en suis rendu compte c'était trop tard... le fichier était distribué. Musicalement, j'ai simplement enregistré moi-même une partie de cordes graves au clavier, car l'ensemble n'est pas très agité et peut se contenter d'une musique linéaire. Le déplacement de la troupe a été enregistré à part sous forme de module.
La blague de l'orque bourré ? Je ne la connais pas non plus... hahaha

Option NextGen : Si vous écoutez l'épisode dans sa version NextGen, il s'agit d'une version rallongée, comportant des parties explicatives en plus. Et bien sûr, j'ai remplacé la vieille bande son monotone par quelque chose de beaucoup plus dynamique. A noter l'apparition de musiques des Indestructibles, du Seigneur des Anneaux, de Star Wars (entre autres) et d'un certain nombre de films dont la liste serait longue (parfois les musiques sont utilisées seulement pour quelques secondes). Et pas mal de dialogues en plus... Le fichier texte est d'ailleurs inclus !

Episode 3 - L'escalier

L'épisode 3 est le premier à n'avoir qu'une seule version. Toute les parties "descente d'escalier" ont été assez difficiles à mixer : il y a beaucoup de bruit, les cris doivent être réalistes et cela devait coller à la musique d'Evil Dead 3 que j'avais sélectionné. Le cassage de porte à la hache a été le son le plus compliqué à obtenir (mais j'en garde le secret, bien qu'il ne soit pas formidable). Il n'est pas trépidant au début, je pense que le contraste entre les parties calmes et rapides était intéressant. Le but avoué de cet épisode était de mettre 4 minutes à descendre un p... d'escalier !

Option NextGen : Si vous écoutez l'épisode dans sa version NextGen, il s'agit d'une version rallongée, comportant des parties explicatives en plus, et surtout la partie de transition avec les sorciers qui avait été oubliée dans l'opus original. Le mixage sur toute la partie de l'escalier est beaucoup plus fin et dynamique.

Episode 4 - les orques, le couloir

Première bataille. Ici, j'ai du encore appliquer le mixage par modules. La bataille contre les orques est un fichier stéréo mixé à part, car il contient tellement de sons qu'il aurait rendu le reste du mixage vraiment compliqué. L'ensemble de la bataille, sans la musique, tient déjà sur 8 pistes ! Pour le reste de l'épisode, avec la quantité de situations, j'ai fortement pioché dans la musique d'Evil Dead 3 afin de donner de la couleur aux scènes. La séquence piano par contre est une composition personnelle, jouée pour l'occasion afin d'obtenir cet effet "série télé bidon". Certains cris de la fin viennent de mon pack de sons "Quake à la bouche". Ici je commence à utiliser des nouveaux sons de pas, nécessaires pour la progression du voleur.

Episode 5 - le magasin

C'est certainement mon épisode préféré. :) Première rencontre avec un PNJ parlant. Ici pas de grande difficulté sauf concernant l'explosion de la boule de feu, pour lequel il a fallu rechercher des sons qui décoiffent. Musicalement, on y mélange allègrement Evil Dead 3 et Conan. J'y ai ajouté des petits djingles crétins joués au synthé, pour rendre une ambiance "jeu télévisé". J'ai fait la voix de la vendeuse mais il aurait été intéressant de prendre un invité ici (enfin... pas le temps à l'époque). Le son de la vendeuse qui tombe vient de Quake 3. Ici on entend pour la première fois le nom de Zangdar, que je n'ai pas inventé cette fois, mais qui m'a été suggéré par un internaute du même nom.

Episode 6 - le pillage, la ruse

L'épisode-charnière, le plus difficile à écrire (et en plus, j'avais la varicelle...). Ici je voulais développer le concept des sacs à dos énormes qu'on se trimballe dans les JDR, et mettre à jour l'égoïsme et la pingrerie du nain. Il devait y avoir une énorme bataille à cet endroit, mais j'ai été découragé par la maladie et la bataille a dégénéré en discussion philosophique sur l'intérêt d'une fuite bien organisée. J'aime bien cet épisode mais c'est surtout à la fin qu'on se réveille... :) Autre secret : le son de l'enfonçage de porte vient de Quake 3.

Episode 7 - la fuite, le passage à tabac

J'avais écrit depuis longtemps une "musique de fuite" pour Naheulbeuk, c'était donc le moment de la mettre en place. En fait l'inspiration vient de "Phénoména", bien que dans ce film ce soit du métal et non de l'orgue. L'épisode 7 devait être trépidant pour faire suite au calme du 6. On retrouve ici le concept JDR du labyrinthe, avec le pauvre pigeon qui doit faire le plan au fur et à mesure. La séquence du tourbillon était encore plus compliquée à mixer que la bataille contre les orques, ou la boule de feu, mais je suis content du résultat.
Cet épisode est le plus compliqué de la série, au niveau de l'enregistrement mais aussi du mixage (pour les séquences de fuite, il faut entendre les gens mais aussi la musique et les mouvements).
Le passage à tabac du gobelin est une idée que j'avais depuis longtemps, car du temps ou je débutait dans le JDR nous torturions à tort et à travers pour glaner des informations facilement. Les plus rusés auront vu que les petites phrases de sommeil avant la grille sont tirées de Baldur's Gate.
Ici j'ai utilisé un maximum mes propres musiques, que ce soit le petit thème du début, la musique de fuite, ou les pauses mystérieuses. Mais je n'ai pas résisté à l'envie de mettre un peu de Conan et d'Evil Dead... et à faire vomir l'elfe, en même temps. A l'ouverture de la grille, à la fin, je n'avais aucune idée de ce qui pourrait se passer après.

Episode 8 - le troll, la taverne

Ici, une date dans l'histoire : j'utilise ma nouvelle configuration d'enregistrement, suite aux conseils de quelques types avisés. Les épisodes c'est bien, mais la qualité de son, c'est mieux ! J'ai donc ajouté un compresseur, un égaliseur et un pré-ampli avant l'enregistrement, pour obtenir au final une dynamique bien meilleure. Au final cet épisode est moins criard, les différences de volume sont moins flagrantes, les voix plus claires. On peut donc l'écouter avec un volume sonore moins important (pas trop quand même, sinon vous n'entendez plus l'ambiance). Du coup j'ai pu me consacrer un peu plus à la gestion de la réverbération dans la caverne.
Autre grande nouveauté : les invités ! La serveuse est jouée par Vicky, qui est Irlandaise et qui a donc le petit accent qu'il faut pour servir en taverne. Il a fallu seulement deux prises pour ses textes !. Zaz quant à lui a fait le conseiller de Zangdar, un enregistrement-éclair en une prise et demie, c'était chouette.
Côté inspiration, les soirées avec Darkam et Ogro-Fix m'ont été d'un grand secours :).
Au niveau du mixage, le plus compliqué est ce que l'on entend le moins... la foule du pub. Il m'a fallu une bonne heure pour recréer une foule de 30 personnes qui discutent, trinquent et crient. Mais comme on l'entend peu, je vais sans doute le réutiliser un jour.
La musique d'ambiance est la même que sur le 7, mais la partie médiévale/fête est d'un groupe tchèque et toute l'ambiance de pub est jouée par un Irlandais, virtuose de banjo qui se nomme Jerry O'Connor (il en ferait une tête s'il savait que je l'ai déguisé en orque...). J'ai évité de mixer trop fort les ambiances pour garder la clarté des dialogues, mais au final elles sont peut-être trop faibles, j'ai encore du mal à savoir... Le secret du jour : les chaînes du troll sont enregistrées avec une ceinture à clous et 3 flûtes irlandaises.

Episode 9 - le flashback, le bivouac, le nain au paradis

Tout d'abord je dois dire que j'ai réalisé à cette occasion un roman-photo totalement débile. Voilà, c'est fait...

Grâce à la config bien rodée, on fait fi du technique cette fois. Comment raconter les moments totalement bordéliques vécus à la taverne ? Je ne voyais pas comment le réaliser en audio (ou alors... ç'aurait été très long!) donc nous voilà dans une nouveauté naheulbeuk : le flashback voix-off. J'ai invité pour cela mon vieux pote Knarf, aussi ingénieur du son et musicien, qui a fait sur sa lancée la voix de l'archange nain complètement shooté. La partie la plus difficile était sans doute le moment où ils sont bourrés, heureusement courte car incompréhensible (ce qui est normal, tout de même) que j'avais oublié dans le script. A noter aussi la partie concernant le ménestrel précédemment pris en otage, qui avait totalement disparu du récit et que j'ai du rétablir par un habile stratagème (mais non, c'est de la ruse!). Comme quoi il est bon de prendre son temps... je suis assez content de mon ambiance bivouac (avec les bruits des couvertures) mais moyennement content de la partie finale (la résurrection). J'ai joué moi-même l'ambiance "paradis" ainsi que plusieurs djingles de transition sur mon nouveau matos, un expandeur JV-1010 plein de sons sympas. Le reste de la musique est, comme toujours, Conan et Evil Dead 3.

Episode 10 - le réveil, la disparition, la balade matinale, la lyche morte

Ici je me suis heurté à un problème : mon épisode 10 était trop long ! 11 minutes, vraiment lourd à télécharger pour les petites connections. Du coup j'ai coupé l'épisode en deux, l'épisode 10 étant en fait l'intro de l'épisode 11. J'ai ajouté une connerie à la fin car j'ai coupé brutalement au milieu de rien, avant d'entrer dans le "vif du sujet", à savoir la porte piégée. J'ai commencé sur cet épisode à mélanger à mes musiques habituelles (Conan, Evil Dead 3) les samples "symphonic adventures" prêtés par Knarf.

Episode 11 - la porte piégée, le deuil, le combat contre un poulet, le placard

Il se passe effectivement beaucoup plus de choses dans l'épisode 11 que dans le 10... et là j'ai vraiment travaillé les ambiances sonores, ainsi que l'aspect plus vivant des dialogues, plus "joués" que "racontés". Il en ressort à mon avis une bien meilleure qualité globale. Ici des musiques d'origine diverses s'entremêlent sans vraiment qu'on s'en rende compte, ce qui est plutôt bon signe. A certains moments j'ai même joué moi-même des parties de synthé par-dessus (ou par-dessous). L'utilisation massive d'ambiance de film ici m'a fait penser que j'avais finalement fait les MP3 parce que je ne pouvais pas faire de film. :) Pour le poulet ben... j'ai du tout faire à la bouche... je n'avais pas de sample sous la main et j'étais short en temps. Reste que l'effet est compréhensible. Ma partie préférée est sans doute l'effet obtenu sur le solo de flûte, bien que ce soit le plus facile à faire. Pour ceux qui commencent à avoir peur que l'équipe se réduise, sachez que... vous n'êtes pas au bout de vos surprises !

Episode 12 - le baiser, la bague, les tambours, la nouvelle recrue

Après mes choix scénaristiques de l'épisode 11, il fallait retrouver assez vite les personnages manquants sous peine de voir l'équipe un peu trop diminuée... et surtout pour empêcher le pourrissage de ma boîte aux lettres par les "Ligues de Soutien des Voleur Décimés" et "Comité pour le Retrouvage des Ogres Disparus".
Il me fallait donc introduire un nouveau personnage, et pour ça j'ai pensé à un gars dont parlait la voix-off et qui avait un certain potentiel naheulbeukien... pour sa voix j'ai pioché dans mes relations et j'ai choisi Darkam pour son timbre particulièrement adapté. Le pauvre va donc en prendre pour plusieurs épisodes...
La première scène a pour but de nous replonger dans l'ambiance, après les mouvements épiques de l'épisode précédent, et je n'ai pas hésité à friser l'hérésie dans cette scène du baiser inspirée par une vieille publicité des Nuls. La découverte de l'objet magique m'a inspiré une réflexion sur la façon dont on peu percevoir les changements physiques quand on les utilise, et parfois ben... ça ne doit pas être évident. Quand à la scène des tambours, c'est mon hommage personnel au travail de Peter Jackson sur le Seigneur des Anneaux. Dans cet épisode j'ai délaissé un peu le côté "ambiance sonore" pour me concentrer sur les situations et tenter de mixer cette satanée scène des tambours qui n'est pas tout à fait comme je l'avais imaginée mais bon, il faut bien que l'épisode sorte un jour... Petite anecdote ? La musique d'ascenseur du Quizz-questions a été composée avec Darkam il y a quelques années, après une sortie dans un restaurant qui diffusait une musique pourrave. Je l'ai réenregistrée il y a peu de temps pour déconner :).

Episode 13 - l'épisode mauuuudit

J'ai décidé de donner une intro qui décoiffe, pour ensuite prendre un épisode en crescendo. Il était donc devenu nécessaire de rencontrer enfin le démon. J'ai fait la voix de celui-ci en pensant au dessin animé ringard nommé "donjons et dragons" qui passait dans les émissions pour gosses il y a quelques poignées d'années. Mais j'avais fait d'autres essais, et comme j'avais déjà des voix de monstres très graves, j'ai opté pour celle-là. Dans l'épisode on retrouve un tas de nouvelles musiques qui proviennent de différents films d'horreur comme "La fiancée de Dracula" et "Hellraiser". On peut voir aussi que Darkam est un ménestrel convaincant par sa manière de dicter la poésie... Notez aussi que j'ai utilisé une ruse pour décrire le Golbarg afin de permettre à d'éventuels dessinateurs de le mettre en images. Enfin, la révélation du niveau des personnages devait bien arriver à un moment, et c'est celui-là que j'ai choisi... peut-être plus tard chacun aura quelque chose à raconter sur son passé (hum...). Et pour ceux qui se posent la question : si le Barbare reste bien calme, c'est sans-doute parce que la magicienne explique que son épée ne peut rien contre la bête.

Episode 14 - les niveaux, la chaussette, le conseiller

Voici un épisode bien compliqué à mettre en place. Tout d'abord on y trouve 3 invités : Zaz fait son grand retour, Darkam toujours en ménestrel, et j'ai embauché Jade de Nazca, notre nouvelle flûtiste comme voix off, car j'avais besoin d'une charmante "voix d'aéroport" qu'on retrouvera plus tard. Ceux qui connaissent Zaz sauront pourquoi le conseiller s'appelle Reivax, j'ai appliqué pour le nommer la méthode Knarf(TM) pour obtenir des noms bizarres facilement. Le but était de préparer l'épisode final, et j'ai décidé au dernier moment de ne pas mettre la révélation du "coup de Zangdar", que je compte garder pour la fin. J'avais aussi très envie de mettre en scène le passage de niveau, que d'ailleurs beaucoup ont demandé : un grand moment rôlistique pour tout un chacun. Il reste tout de même un épisode charnière, pas très actif donc mais tout de même assez mouvementé.
Au niveau des musiques, je suis revenu à quelque chose de plus dépouillé comme dans les premiers épisodes, la bande son de la première moitié est celle de l'épisode 2 que j'avais composée pour l'occasion. Pour le reste, comme toujours un peu de Conan, Army of Darkness, Symphonic Adventures, et films d'horreur divers. J'ai adoré mettre en place la scène de passage à tabac grâce à la très bonne prestation vocale du conseiller. Au niveau des infos débiles, le bruit de la peluche qui fait "Eouainneuuhh" est fait à la bouche (non, je ne vous dirai pas comment, tssss) et le mur qui s'ouvre est un mixage de sons de 3 jeux.
Quant à savoir : pourquoi le barbare trouve-t-il la solution plus vite que les autres ? Et bien, il est celui dont les chaussettes correspondent le plus à l'énigme (on en parle dans un épisode précédent, d'ailleurs).

Episode 15 - le golem, le retour au paradis, Zangdar, la statuette, épilogue

L'innovation de cet épisode, c'est que je me suis décidé à piocher dans ma banque de musiques de Danny Elfman, afin de donner un aspect "grand final" dans les ambiances générales de l'épisode. J'ai tout de même mixé avec des morceaux utilisés dans les épisodes précédents afin de ne pas faire de cassure trop nette. A part ça, j'avais besoin - et envie - de mettre beaucoup de choses dans l'épisode. Il était de bon ton qu'on y retrouve tous les "invités" aux voix, et aussi qu'on arrive enfin à un dénouement du parcours du donjon. J'ai aussi du chercher quelque chose d'original pour le traitement du golem de fer, je ne sais pas si ce que j'ai fabriqué est très ressemblant mais... qui sait de nos jours à quoi ressemblent la voix et les sons d'un golem de fer ?
J'ai aussi été à même de fabriquer de nouveaux sons de vieilles portes grâce aux prises de son du tournage du cheap movie du moment, Apostasis. Côté matos je me suis donc doté d'un minidisc que je couple à mon micro habituel pour faire des enregistrements dans d'autres environnements. C'est volontairement que les trucs usuels (genre bastons nain-elfe, barbare qui râle...) ont été mis de côté pour faire avancer l'histoire et développer quelques concepts. Je crois qu'au final les situations sont plus amusantes même si les dialogues partent moins en live, mais je suis content du résultat, surtout que j'ai eu beaucoup de temps pour mixer et ainsi jouer plus habilement sur la stéréo, les différentes zones d'espace...
Le jeu sera d'ailleurs d'essayer de deviner, au casque si possible, qui joue quoi dans la séquence d'attaque sonore. ;) Pour ce qui concerne les anecdotes débiles, voici ce que j'ai utilisé pour faire le son des statuettes avec le minidisc : deux poivriers en marbre, une bombe de déodorant, un micro sm58 débranché, une boîte de raviolis, un bocal à cornichons, un crâne en résine, une lampe en plastique, une trousse à stylo en metal, un ramequin, une tasse en grès, une balle de golf, un trousseau de clés, une bouteille de parfum, un couvercle de casserole et un sac à percussions en toile plastifiée.

Episode 1 saison 2 alias 16 - le rendez-vous, les boudins, l'itinéraire

La saison 2 a été l'occasion de déployer mon nouveau matériel, dont j'avais parlé dans les news. Micro à large membrane, pré-ampli micro, suspension, filtre anti-pop... évidemment, une fois passé en MP3 on ne voit pas trop la différence à moins d'avoir une oreille avertie. Au niveau du boulot demandé, c'est en fait moins de travail qu'avant car au lieu d'avoir à retravailler l'onde et à ajuster les compresseurs, je peux me focaliser sur le jeu des voix. Beaucoup d'entre vous ne se sont pas rendu compte que la difficulté principale de cet épisode était de lui donner du rythme alors qu'il ne s'y passait presque rien, les personnages étant en position d'attente la moitié du temps. C'était nécessaire pour le suivi de l'histoire, car je voulais donner au rebondissement vers Schlipak un sens et un historique, et développer un peu le concept débile de la ville fléchée mais qu'on ne trouve pas sur la carte. Ceci ne peut pas se faire pendant une scène d'action, c'est la raison pour laquelle on se promène entre les vannes du Nain et les jérémiades du Ranger :).
Maintenant, si vous voulez rire, écoutez l'épisode 1 saison 1 et l'épisode 1 saison 2 à la suite... vous verrez que le premier n'a finalement pas grand-chose pour lui, mis à part le fait qu'il a démarré la saga. Mais bon, on ne va pas revenir en arrière, sinon l'aventure n'avancera jamais !
J'ai apprécié les voix de Darkam pour le ménestrel et l'intro de Knarf, les invités ont vraiment leur place dans l'aventure maintenant et c'est un vrai plaisir de travailler avec eux ! Pour l'épisode suivant, place à l'action !

Episode 2 saison 2 alias 17 - le voyage, la rivière, l'ermite

L'épisode 17 a été un gros challenge. Tout d'abord il convenait de faire un choix difficile : ne pas aller tout de suite dans la forêt (pour initier le voyage) ou bien au contraire s'y rendre en trouvant un moyen de faire une transition ultra-rapide depuis l'auberge. C'était mieux pour aller droit au but, mais ça m'aurait posé d'autres problèmes. J'ai préféré aussi ne pas répondre tout de suite aux attentes des auditeurs en évitant de fournir d'emblée l'un des sujets abordés dans l'épilogue de l'épisode 15 (les hommes-poireaux, tout ça...). Il aurait fallu bâcler le départ depuis Valtordu et on aurait aussi manqué l'explication de l'itinéraire. D'ailleurs, il vaut mieux pour suivre un peu le déplacement suivre la carte fournie sur Naheulbeuk.com. J'ai choisi de mettre en scène un voyage qui commence morne, ponctué par deux grands moments de JDR qui au final remplissent un épisode entier...
La scène de "la baignade innocente" a été un véritable cauchemar de mixage et de réécriture pour essayer de rendre la niaiserie des gars et leur inaction totale un tant soit peu mouvementée (ceci par un découpage ultra-rapide de la lenteur... concept aberrant au départ). Le script original, qui passait bien sur papier, était devenu au premier enregistrement une grosse bouse archi molle dans laquelle on s'enfonçait jusqu'à l'ennui. J'ai donc pris le courage de tout réécrire... Il n'est pas certain que l'enregistrement actuel ne reprenne pas une partie de ces défauts, mais pour moi il est bien mieux et plus proche de l'ambiance "bande de gros niais" que je voulais faire passer. Mon seul regret est en fait de n'avoir pas attendu un épisode plus lointain pour faire cette partie, car après l'attente de l'épisode 16 on pouvait attendre un peu plus d'action... bon, tant pis
La deuxième partie, "rencontre d'un PNJ suspect pour le barbare", me plaît beaucoup et n'a pas posé de problèmes particuliers. Il est en effet plus facile de rendre en audio un truc dans ce genre que la partie qui le précède ! J'ai embauché un camarade du forum, Ulath, pour prendre ce rôle-éclair, et je pense qu'il fait très bien les ARGHHHlLLllll.
Pour le reste, Knarf à la voix off comme toujours, avec un montage débile de ma composition pour les kilomètres, et Darkam en ménestrel qui n'a pas pu parler beaucoup, mais l'a fait avec beaucoup de conviction ! Les musiques sont essentiellement celle de Conan et de deux BO de D. Elfman.

Episode 3 saison 2 alias 18 - le tambourin, la rencontre, le Ménestrel, le Québecois

Bon, cette fois, ça frite un peu. Forcément, les territoires sauvages...
Laissons cette fois libre cours à notre bourrinisme.
Il fallait faire une scène de réveil un peu plus mouvementée que la moyenne, pour donner le ton de l'épisode. Je me suis donc inspiré de la technique de Knarf pour pourrir la vie des gens pendant les répétitions : le tambourin. Le résultat ressemble à ce que nous fait subir Knarf, toujours présent à la voix-off.
Je voulais faire une chute de petit déjeuner à base d'ami ricoré(tm), puis comme je ne trouvai pas de moyen sympa de le faire, j'ai préféré ajouter ce truc bidon de petit déjeuner barbare, pour illustrer le fait que quand on a mal dormi, on rit de n'importe quoi. Ben quoi, pas vous ?
La scène de la baston a pris à elle seule près de 2 heures de boulot, et recèle bien plus de choses qu'on est capable d'en entendre (car normalement, on doit être capable d'en suivre le déroulement si on se focalise sur tel ou tel personnage). Mais bon, je suis toujours poursuivi par mon perfectionnisme, arglll. C'est quand même très intéressant à faire, un bon challenge de mixage. Avec tout ce bordel, je ne suis pas sûr qu'on entende encore l'elfe tirer à l'arc, c'est pourtant ce qu'elle fait. Le choix de l'ennemi n'était pas un hasard. En effet Darkam, grand fan de trolls et de grosses créatures, ne pouvait pas quitter l'aventure sans avoir affronté ses créatures préférées.
Pour le reste, je voulais parler des potions, il fallait bien en finir avec ce ménestrel qui nous agaçait, j'avais envie de ramener à la vie les items trouvés dans l'épisode 6, et j'ai voulu exploiter l'accent de mon ami Patrick (un vrai Québecois d'là bas) avant qu'il ne regagne son pays légendaire, pour jouer le guerrier rouge. Je voulais savoir ce que donnerait la rencontre de notre groupe avec un guerrier d'level 7 Québecois :). Ben, justement, rien du tout. C'est d'ailleurs lui qui a écrit en grande partie ses répliques, car je n'étais pas capable de trouver des trucs comme "j'décrisse d'icitte j'ai un party avec ma gang".

J'ai pas mal fouillé ma banque de musiques pour trouver les différents morceaux capables d'illustrer ces parties, un genre de gros crescendo général. Toujours Conan, du Dany Elfman, et quelques extraits piochés ailleurs. Et je me suis vachement amusé à sampler un jet de D20 !

Episode 4 saison 2 alias 19 - l'oubliette du vampire hémophile

Passons sur les détails scénaristiques de l'aventure à ce point-ci : j'avais envie de mettre en scène l'une des péripéties énoncées à la fin de l'épisode 15. Parmi les nombreux choix qui s'offraient à moi, le plus logique m'a semblé être ce personnage peu commun : le vampire hémophile. C'est mon ami Yann Soitino qui s'est collé à la voix transylvanienne du buveur de sang d'un royaume perdu. Knarf est comme toujours à la voix off et comme il faisait (encore...) n'importe quoi dans les prises, j'ai volé honteusement un bout de chanson débile pour l'ajouter dans l'épisode.
Il y a beaucoup de boulot sur le mixage car le montage de cet épisode est assez particulier avec un découpage complexe des parties de déplacement et de dialogues statiques, et des scènes de transition sur lesquelles j'ai eu du mal à trouver "la bonne musique". Il est assez difficile en effet d'équilibrer la rapidité des dialogues du groupe avec la lenteur d'élocution d'un vampire centenaire qui s'ennuie depuis des lustres.
Les fans auront reconnu l'ambiance musicale et une citation tirées du Dracula de Coppola. Non, je ne vous dirai pas laquelle, ha ha.... Pour le reste, des musiques d'un peu partout comme toujours et beaucoup de "symphonic adventures".

Episode 5 saison 2 alias 20 - la visite de Chnafon

Toujours en route vers la forêt de Schlipak (mais on en approche, hein...), le groupe s'arrête dans une ville près du lac de Zblouf. J'avais envie depuis un moment d'inclure quelques références et d'utiliser quelques personnages d'oeuvres diverses, j'ai donc finalement décidé de tout faire en même temps, dans un même épisode construit comme une sorte de jeu bizarre. Vous devez donc avoir reconnu :

  • Il etait une fois dans l'ouest (scène et musique avec les gardes)
  • Tintin : le Capitaine Haddock (insulte du nain)
  • Le Disque-monde (apparition du Bagage)
  • Harry Potter (hahaha...)
  • Terminator (La scène du magasin, la citation du commissariat)
  • Stormbringer (l'épée runique cachée au milieu de la scène Terminator)
  • Conan (La fille qui fait du feu)
  • Mon petit poney (loisirs elfiques)
  • Willow (le nain magicien)
  • Le roi Scorpion (le marché oriental)
  • Retour vers le futur (Doc et Marty)
  • Difficile : Notre chanson des Elfes de Green Elven (les framboises)
  • Et la plus compliquée : la BD Sentai School (l'ogre parle le Chibi Goldo* =))

Les voix d'Invités : Allyamaeth (Roger le 2e garde, un jeune râleur, l'armurier), Welf (1er garde), Lili (Gary Topper), Jade (fille près de l'armurerie), Knarf (voix off, jeune râleur, râleur du spectacle). Et bien sûr de nombreux samples de films dans leur doublage français.

En prime, on se débarasse quand-même de deux objets complètement nases :). Côté technique, rien de neuf sauf que j'ai fabriqué moi-même les ambiances de ville à l'aide de près de 70 sambles, qui sont peut-être un peu sous-mixées, mais bon... c'était assez complexe à faire même si ça ne s'entend pas. Les joies du son :).

* C'est bien écrit maintenant Chibi Goldo ?? PFfffff....

Episode 6 saison 2 alias 21 - Le Paladin, les Hommes-Poireaux, la Guerrière...

Il était prévu de faire beaucoup de choses dans cet épisode, mais surtout d'avancer un peu vers notre destination, puisque visiblement certains auditeurs ont eu l'impression que j'avais oublié ce qui devait se passer. Ha ha ! Non, en fait, les épisodes thématiques (Vampire, Références) avançaient toujours dans le même sens, mais ce n'était pas forcément précisé. C'est pourquoi j'ai fait un épisode long, mais coupé en deux pour ne pas faire un fichier trop gros.
On passe rapidement sur les évènements de l'Auberge du Rat d'Egoût Lubrique, qui auraient pu faire un épisode à eux seuls... ça me faisait bien marrer, mais on n'avançait toujours pas. Cruel choix... j'ai donc choisi de raconter quelques évènements à travers nos personnages. Je voulais aussi traiter encore un peu le thème de l'embuscade et du recrutement...
Il convenait de faire entrer notre nouvelle recrue, le paladin de Dlul, dont on parle dans le disque A poil dans la forêt, lequel constitue l'épisode suivant en toute logique. Mais tout comme le premier disque, il ne sera pas nécessaire de le posséder pour suivre l'histoire. Pour en savoir plus sur Dlul, voir l'encyclopédie.
Quant à la Guerrière, depuis le temps que vous la voyez sur scène... c'était tout à fait indiqué de la faire entrer un jour.
Côté invités, c'est en quelque sorte un spécial Naheulband puisqu'on y retrouve Ghislain Ze Voleur (Chef homme-poireaux), Lili (guerrière qui interprête elle-même, en fait...), Tony (garde homme-poireau) et toujours Knarf en voix-off. Skro, animateur de Zoc Radio, sera notre paladin jusqu'à ce que heuu... jusqu'à ce qu'on change de personnage.
Rien de nouveau sur la technique, mais beaucoup de difficultés sur les ambiances musicales car un grand nombre de scènes se succèdent. A côté des habituels Conan et Evil Dead 3, encore du Danny Elfman à la pelle et des musiques de films d'horreur traficotées. Mon disque dur en pleure encore.
Pour les références, un petit clin d'oeil aux Tontons Flingueurs, c'était tout de même de rigueur...

Episode 7 saison 2 alias 22 - le bivouac, le partage, le chemin de l'oubli...

Je voulais depuis un moment sonoriser une scène de bivouac, parler des tours de gardes, conceptualiser sur le partage... et j'ai donc fait tout en même temps. J'ai ajouté pas mal de choses entre l'écriture et l'enregistrement, la première version après montage manquait d'un tas d'éléments et la discussion était trop linéaire (enfin, surtout le monologue du Nain). Au final, j'ai enregistré moi-même pas mal de bruits de cuisine (couverts, assiettes en grés, découpage de pain, etc.) car je n'avais rien de particulièrement utile dans mes banques de sons.
Pour les musiques on notera cette fois Edwards au mains d'argent, Conan le Barbare (original, hein), la Cité des enfants perdus (nouveau dans ma banque), Sleepy Hollow, Evil Dead 3, et la Planète des singes (le dernier) également nouveau sur mon disque.

Episode 8 saison 2 alias 23 - le barbare et le nain timbrés, le téléport, les chiantos, les mangeurs de chair humaine...

C'est bien beau de faire un épisode finissant dans le bordel, mais il faut penser au suivant.... ce qui bien évidemment n'était pas le cas. Donc, ici on met en scène les effets d'un pourrissage de cerveau des membres du groupe. Je voulais aussi un jour replacer la téléportation du Nain dans le Survivaure, ce qui était à mon avis un petit problème de consistance. Si vous n'avez rien compris à cette scène, il faut écouter le Survivaure, évidemment.
J'ai profité de cet incident de Barbare pour parler des calculs à la noix de probabilité de réussite dans les jeux de rôle (la Magicienne). Et aussi, toujours fidèle à mon idée de mise en scène des trucs débiles énoncées à la fin de l'épisode 15, j'ai fait enregistrer à Welf (de Zoc radio) un sauvage agacé. L'encyclopédie Naheulbeuk vous expliquera un de ces jours qui sont ces gens.

Episode 9 saison 2 alias 24 - le plan de Zangdar, les elfes de Lunelbar, l'énigme de la Reine, les cadeaux

Le début de l'épisode, plutôt calme, célèbre le retour du duo Zangdar-Reivax, occupés à préparer un plan pour récupérer la collection de statuettes. Sans statuettes, le donjon n'a plus trop d'intérêt... et sans intérêt, pas de groupes d'aventuriers à dépouiller, c'est bientôt la faillite ! Je prévois un grand moment lorsqu'il faudra voler à bord du dirigeable des ingénieurs gobelins...
La suite de l'épisode est partie d'un concept ultra débile, que je tiendrai secret pour éviter d'avoir à en raconter une tartine. Mais toujours est-il que je devais terminer l'épisode par "J'avais dit Flip" (hey, dans l'affaire, j'ai gagné un pari stupide, et une bière). J'ai donc imaginé cette histoire de concours, et j'ai trouvé cette idée de cadeaux elfiques en même temps (oui... c'est une parodie de la cérémonie des cadeaux du Seigneur des Anneaux). L'idée de concept était de parler un peu de ces objets débiles qu'on peut recevoir dans une partie de jeu de rôle (ou un jeu vidéo...), et qui pourrissent nos sacs à dos. Certains de ces cadeaux ont des rapports plus ou moins évidents avec d'autres choses... (encyclopédie, disques).
Les invités cette fois sont Zaz (l'incontournable voix de Reivax), Zev pour le garde l'elfe excité (déjà présent dans la pub Chiantos), et Jade pour la reine elfe sous acides, Norelenilia de Nilnerolinor (dites-le plusieurs fois très vite). Quant à moi, je fais la voix du garde elfe précieux. Et.... avez-vous noté que le Nain a réussi quelque chose ? Son niveau n'est peut-être pas loin....
Pas d'innovations techniques, ou musicales, un grand moment de solitude au moment de bruiter la cérémonie des cadeaux... comment faire le bruit d'une épée gonflable ? C'est un peu le syndrome du "cri du tube de colle" (voir disque Machins de Taverne...). Bref, c'est encore bricolage et compagnie. Je suis content de mes chuchotements d'elfes par contre. Et j'ai retrouvé pour l'occasion mon morceau de "musique de restaurant" issu d'une soirée avec Darkam.

Episode 10 saison 2 alias 25 - Le labyrinthe forestier, le travail d'équipe, les objets, les baltringues, la rencontre mystérieuse, Le dirigeable de Zangdar

Voilà un épisode un peu plus bourrin que la moyenne ! La première partie contient une référence rôliste mais qui reste proche des jeux vidéos, ces jeux d'aventure dans lesquels on ramasse des tas de trucs nases qui finissent par avoir une utilité quand on les rassemble. Sauf que là, bon... J'ai aussi voulu intégrer une scène "hollywood", avec ces héros qui deviennent soudainement charismatiques au milieu d'un discours grandiloquent. Sauf que là, bon...
C'est un des rares épisodes qui n'a pas d'intro, on est tout de suite dans le vif du sujet.
La seconde partie contient un nombre impressionnant de nouveaux sons que je n'avais jamais utilisés, pour la bonne raison qu'ils attendaient leur heure... et leur heure est arrivée. Les sons proviennent de plein d'endroits, même des prises de sons personnelles. N'essayez pas de retrouver leur provenance, seul un fou dangereux pourrait y arriver. Je suis content de ce mixage, si vous écoutez au casque vous aurez normalement l'impression de vous trouver au coeur de cet engin bizarre ! Les gobelins vont et viennent sur le pont en activant des trucs étranges un peu partout. Cette machine mystérieuse n'a pas encore livré tous ces secrets ! C'est en discutant avec Welf de Zoc Radio qu'est venue l'idée des couleurs des gobelins, qui sont des nuances de vert. Bientôt, des explications dans l'encyclopédie.
Au niveau des invités, à part Zaz (Reivax), et Skro (Paladin), on retrouve Ladyfae dans la voix mystérieuse dont on ne sait pas encore qui c'est mais qu'on saura dans le prochain épisode, tralalère le loup. J'ai poussé Zaz au maximum pour donner de la voix et créer cette ambiance de stress. Pour les voix de gobelins, et bien c'est moi... pour rester dans la tradition des vieux épisodes.
Beaucoup de nouveautés dans les musiques, j'ai écumé un CD que j'avais depuis un moment, compilation de musiques spatiales... il y a du Star Wars (et oui, la scène romantique), Apollo 13, The right stuff, Lifeforce, et comme presque toujours du Evil Dead 3, du Conan, du Symphonic Adventures... et pas trop de notre cher Danny Elfman pour changer un peu.
Trucs improbables : la définition du baltringue fait suite à des délires du Naheulband voyageant en avion... lorsqu'on se fait attribuer des sièges correspondant à des catégories listée par ordre alphabétique, on peut avoir au choix A (les abrutis), B (les baltringues), C (les connards), ou D (les débiles). Cela donnait des dialogues surréalistes du genre "Les passagers Abrutis doivent entrer avant les Baltringues !"

Episode 11 saison 2 alias 26 - La rencontre d'Aztoona, la Poissonnerie, la gestion de groupe, les objets magiques, la téléportation, le Château de Gzor, l'homme-lézard mutant, le niveau du Nain

Nos héros approchent de Boulgourville, mais le temps presse : il ne leur reste plus que deux jours pour arriver à temps ! Le maître du jeu envoie donc aux aventuriers un petit coup de pouce en la personne d'une marchande d'objets magiques. Elle va leur proposer une couronne de téléportation de groupe, après une discussion avec le Ranger qui en a marre des équipiers foireux qui rejoignent la compagnie depuis le début, et qui pense à tort qu'il s'agit encore d'un postulant au siège éjectable. Au final, la couronne se révèle un peu difficile à utiliser, et voilà qu'on plonge dans le Château de Gzor : occasion de bastonner des monstres riches en points d'expérience. Une petite excursion dans l'encyclopédie avec la visite à la poissonnerie de Loubet, village natal du Ranger, et une introduction aux valeurs marchandes de la terre de Fangh : voilà en gros ce qu'il fallait mettre dans cet épisode pour faire avancer l'histoire. Un épisode qui reste tout de même axé sur la magicienne et son langage spécifique.
ce qui est une grande première, c'est que j'ai écrit une première version non satisfaisante, et au milieu du montage j'ai recommencé en modifiant à la fois le propos et le dénouement pour en arriver là. Je me trouvais bloqué dans la suite avec un duo de magiciennes, occasion d'ajouter des gags mais dont l'intéractivité ralentissait considérablement l'action et me posait des problèmes pour recoller au scénar prévu.
Au niveau de la musique, on a encore un tas de choses : un mélange de musique spatiale et de Danny Elfman, de Conan et d'Evil Dead 3, à savoir les habituels candidats. A noter cette fois le générique de Bill Lava composé pour certains épisodes de Roadrunner, et un morceau de live d'Astrud Gilberto (bossa) pour la poissonnerie. Le générique et la musique d'ambiance que j'avais composé pour les Cuir Girls sert au passage de niveaux.
L'apparition à ce stade de la Caisse des Donjons est en fait un crossover avec l'oeuvre fanghienne de Zaz, La tour de Kyla. Cette administration étrange régit tout ce qui concerne la vie des aventuriers et des maîtres de donjons dans la Terre de Fangh.
Pour les invités, deux nouveaux arrivants pour le village de Loubet : Nak’hua Thorp en cliente, et notre ami Christophe D., violoncelliste de son état, en marchand de crevettes.
Du côté de la technique, un gros boulot de mixage pour le combat contre l'homme-lézard... Mélanger les chocs, la magie, les dialogues et les cris du méchant (lesquels sont un mélange d'animal et d'humain...) n'ont pas été une mince affaire. La téléportation en revanche, était un moment de bonheur, j'avais gardé de côté depuis un moment des sons destinés à cette opération magique.
Vous remarquerez qu'une fois de plus, un lieu improbable mentionné à la fin de l'épisode 15 apparaît dans l'aventure...

Episode 12 saison 2 alias 27 - Le paradis des aventuriers, le récit de bataille, les problèmes de Zangdar, les effets secondaires de téléportation

Nous approchons de la fin de l'aventure. Le but de cet épisode était d'avancer un peu tout en offrant quelques révélations, et en approchant une fois de plus un concept débile énoncé dans l'épisode 15.
Inutile de dire que j'avais depuis longtemps l'intention de retourner au Paradis... Mais avec un autre personnage. L'Archange est toujours le même (la voix de Knarf), mais c'est pour une bonne raison, et cela sera sans doute expliqué plus tard, dans un autre format. Désormais, le Ranger doit faire encore plus attention à sa vie, il n'a plus de point de destin !
Je voulais faire depuis longtemps un récit de bataille par les aventuriers, ce qui fait vachement "table de jeu", ou plutôt cafeteria, quand les rôlistes ou les gamers se retrouvent après une partie pour raconter leurs faits d'armes. C'est un peu plus facile, pour expliquer des manoeuvres guerrières tordues, qu'en faisant un mixage destroy avec du bruit partout (CF épisode 26, avec l'homme-lézard mutant).
Au moment ou l'on commençait à oublier l'histoire du dirigeable, il convenait d'expliquer aussi ce que deviennent nos méchants, et d'en savoir un peu plus sur la personnalité de Zangdar (et de l'histoire des statuettes). J'ai donc pris plaisir à faire revenir notre bon vieux Reivax par la même occasion (toujours joué par Zaz, lequel a été soudoyé avec du whisky).
Ensuite, je me suis penché une fois de plus sur les concepts de l'épisode 15, et j'ai décidé d'utiliser mon concept de couronne de téléportation, pour faire naître la légende du Nain à 9 jambes. Laquelle légende, bien sûr, n'existera pas, pour cause de disparition de jambes surnuméraires.
Niveau technique, un gros boulot sur la fin, avec le mixage de la cavalcade du Nain et les bruitages de ses multiples jambes, le déplacement dans l'espace, et l'obligation d'ajouter un tas de dialogues pour ne pas rendre la scène vide.
Musicalement parlant, j'ai enfin réussi à placer la musique "The Kitchen" de Conan (la scène de l'assaut de la montagne du pouvoir), que je gardais dans un coin depuis longtemps, depuis l'épisode 1 (qui est ici utilisée pour le récit épique des aventuriers). Sinon il y a encore un peu de tout, comme toujours (mais finalement, pas mal de Conan).

Episode 13 saison 2 alias 28 - Les Globzoules, le plan de secours, la désinfection, le vieux sage, les révélations

Tous les rôlistes se demandent depuis bien longtemps comment les aventuriers ont pu survivre à cette aventure sans organiser de tours de garde la nuit. Et bien, c'était surtout de la chance. Enfin, cette fois, ils s'en tirent plutôt bien car les Globzoules sont des monstres de bas étage, et n'aiment pas trop se faire rôtir le cuir à l'éclair en chaîne. J'avais gardé quelque part des cris de singes énervés. L'idée était d'en profiter pour mettre en scène une attaque de nuit et d'étudier les réactions des aventuriers déboussolés et absolument pas préparés, et d'apporter une preuve supplémentaire de l'héroïsme du Ranger.
Suite à quoi, nous étudions les rapports qu'entetiennent les barbares avec le concept de douleur.
J'ai eu soudain l'envie de mettre en scène un vieux sage pour apporter quelques éclaircissements sur l'histoire. J'ai toujours adoré ce genre de personnage qui raconte n'importe quoi et parle pour ne rien dire (mes préférés se trouvent dans Galaxina et dans Mystery Men, deux films particulièrement givrés). D'ailleurs, j'avais l'un de ces personnages déjà dans le tout premier livre que j'avais commencé à écrire et jamais terminé, dont le titre provisoire était "les hordes qui venaient d'avant". On peut en retrouver certaines dans ma page de citations de l'imaginaire sur le site Horreur sur le Web. L'une d'entre elles a été récupérée par Song-Fu à titre d'hommage posthume. Y'a des choses inutiles comme : Lorsque tout n'est plus rien, le rien devient un tout. La voix du vieux sage a été interprétée par Knarf.
Niveau technique, de la difficulté sur le début pour mettre en scène une fois de plus une grosse bataille dans laquelle il est possible de suivre une conversation au milieu du chaos. Je suis heureux d'avoir utilisé mes samples de pluie et de pas dans la boue, qui font partie de ma banque de sons depuis des millénaires.
Pour la musique, la nouveauté c'est un disque de musique chinoise que j'avais dans un placard et que je ne pensais vraiment pas caser un jour dans l'aventure. C'est en écoutant le CD que j'ai eu l'inspiration pour mettre en scène le vieux Song-Fu. Une séquence audio que je gardais sans trop y croire a également trouvé sa place, le thème très triste de la Cité des enfants perdus.

Episode 14 saison 2 alias 29 - La fouille, l'embuscade, le duel, le ralenti, les compagnons

Un petit épisode, le plus court depuis longtemps. J'ai enfin réussi à sortir un épisode de moins de dix minutes, je pensais ne plus jamais y arriver. Ici on s'approche rapidement de Boulgourville, et du dernier épisode de la saison 2, qui sera donc l'épisode 30. Evidemment, cela fait deux saisons de 15 épisodes, mais ce n'était pas prémédité, surtout que la saison 2 est beaucoup plus longue en durée réelle, aussi bien qu'en durée d'aventure pour nos compagnons d'aventure.
On termine l'épisode précédent avec la fouille de la cabane de Song-Fu, avec une petite séquence voix off pour changer un peu du dialogue.
Je voulais mettre en scène un truc à la "robin des bois", depuis longtemps. Le mec qui sort de nulle part et prétend s'approprier les biens des gens de passage. Voilà, c'est fait, et je me suis bien amusé à chercher de quelle façon les aventuriers pourraient s'en tirer. Place au terrible Tarken ! J'aimais bien l'idée du Ranger qui se trouve face à une proposition de duel, alors qu'il passe son temps à se planquer. S'ensuit une petite discussion concernant le partage des points d'expérience lors des combats (une règle à la noix qu'on trouvait, entre autres, dans le jeu l'oeil noir).
C'était l'occasion de faire une séquence comme je voulais en faire depuis le tout premier épisode, un découpage façon jeu de rôle d'un combat au dé entre deux guerriers. Dans le cas de cette altercation, la vie est injuste pour l'un des combattants, mais c'est la vie. C'est Knarf qui s'est prêté au jeu, puisqu'il fait maintenant la voix off depuis l'épisode 9, c'était le moment de lui donner un peu plus de texte pour gagner du temps.
Dans les nouveautés, Tarken le terrible bandit est interprêté par l'excellent Christophe D., qui vendait déjà des calamars dans l'épisode 26. Comment ça, du recyclage ? Mais non, mais non... De l'optimisation, que ça s'appelle.
Les plus attentifs remarqueront que j'ai ajouté à la séquence sonore de déplacement des aventuriers des sons boueux... Car il a plu, et donc le sentier est mouillé, et parfois cloaqueux. Je sais, ça ne sert à rien, mais ça fait plaisir au technicien. Il y a aussi un plus grand travail sur la spatialisation (répartition des séquences audio dans l'espace stéréo).
Et pour la musique, une petite incursion dans le western avec le thème du Cheyenne (Il était une fois dans l'Ouest). Le reste vient de ma réserve habituelle.

Episode 15 saison 2 alias 30 - Boulgourville, le bilan, le parchemin, l'épopée de Zangdar, la philosophie, Gontran Théogal, le décompte, La Guerrière, La Caisse des Donjons, La Guilde, Le Vieux, l'épilogue, le journal du Ranger

Voilà un gros épisode pour terminer la saison 2, avec plus de 20 minutes. Au final, j'avais pas mal de choses à mettre, et puis j'ai décidé d'en ajouter encore, parce que sinon c'était un peu abrupt (et peut-être trop sérieux). C'est le challenge habituel, raconter à la fois une histoire, et des gags. Les ajouts concernent surtout le bilan au début de l'aventure, le retour de Zangdar, et la séquence de philosophie naine. Le reste était plus ou moins fixé depuis le mois de septembre 2007, date à laquelle j'ai commencé l'écriture de la saison 3. Ce volet servira donc, en plus, de lien entre les saisons 1 et 2 en audio et la saison 3 en roman, intitulée "La Couette de l'Oubli". Zangdar est revenu car beaucoup de gens se posaient des questions à son sujet...
On notera la présence d'un certain nombre d'invités : Zaz en Reivax, Welf de Zoc Radio (alias Cham de l'Encyclopédie, Rassmussen du Survivaure, etc.), Lili la Guerrière, Dan notre metteur en scène de Belybeuk, et Knarf en habituelle voix off, et sur le vieux de la fin (j'avais demandé un genre de Mac Gregor). J'ai également refait moi-même la voix "du voleur" pour le représentant de la guilde... Ainsi que la voix de Gluby, le gnôme des forêts du Nord.
Au niveau des musiques, ça part gravement dans tous les sens, je n'y suis pas allé de main morte : Sacred (jeu video) pour tout le début, ainsi que les BO de Conan, Sleepy Hollow, la Planète des Singes, Star Wars, Hellraiser, La Fiancée de Dracula, Evil dead 3, La Cité des Enfants Perdus, Edwards aux mains d'argent, Symphonic Adventure comme toujours, et j'en oublie sans doute (en SF et horreur notamment). J'ai fourbement replacé mon djingle "contrebasse" de l'épisode 2, alias "Qui a un briquet ?". Et le final musical, vous l'aurez reconnu, était celui de la bande-annonce de la saison 1.
Séquence technique : le cri du monstre du puit est un mélange d'épaulard, de tigre et de chameau. L'ambiance de la ville est une de mes "ambiances maison", déjà utilisée pour Chnafon. L'ambiance de taverne est un montage maison également, avec une incrustation de séquence de sample du film Conan qui ne figure sur aucun CD de BO. Je suis assez content de quelques effets dramatiques obtenus en mélangeant des musiques et des sons, comme la séquence du tonnerre quand le vieux s'énerve. C'est évident sur le papier, mais une fois qu'on est dans le montage, parfois, ça se complique...
Et finalement : une joie, un soulagement, mais aussi beaucoup de motivation pour continuer à produire de l'audio Naheulbeuk, avec dans le futur des choses moins longues, mais aussi plus dynamiques et plus facile à suivre.

Episode 31 extrait de la Saison 3 - Le Nom de la Compagnie

Voici une séquence audio extraite à l'origine du roman La Couette de l'Oubli (en savoir plus), à laquelle j'ai ajouté une intro et une conclusion, afin de faire un vrai sketch audio. Pour ceux qui disposent du livre, ils peuvent retrouver une partie des dialogues sous forme écrite à la page 39 du roman (grand format). Pour les autres, ils peuvent normalement l'écouter sans problème grâce au résumé audio de la Saison 3, également disponible.
La scène se passe bien sûr après la soirée dans l'Auberge du Poney Qui Tousse, à la sortie de Boulgourville...
Niveau technique, il s'agit d'un épisode court "comme au bon vieux temps", puisque nous retrouvons les grandes questions métaphysiques de la compagnie telle qu'elle était à ses débuts (moins le voleur, paix à son âme). On y notera une séquence sonorisée par Ennio Morricone...

Episode 32 - L'escapade de Zangdar

Cet épisode explique ce qu'il est advenu de Zangdar et de son acolyte après la rencontre avec le Kraken d'eau douce. En ce qui concerne le timing, le voyage des deux hommes se déroule en même temps que le périple des aventuriers dans l'affaire de la Couette de l'Oubli. La dernière séquence a lieu la veille du commencement de la Saison 4, actuellement en cours d'écriture...

Episode 33 extrait de la Saison 3 - Gouzi-Gouzi Monsieur Vache

La suite des séquences audio extraite à l'origine du roman La Couette de l'Oubli (en savoir plus), à laquelle j'ai ajouté une intro afin de faire un vrai sketch audio. Pour ceux qui disposent du livre, ils peuvent retrouver une partie des dialogues sous forme écrite à la page 49 du roman (grand format). Pour les autres, ils peuvent normalement l'écouter sans problème, à condition d'avoir suivi le bonus 31 et/ou le résumé audio de la Saison 3.
La scène se passe pendant le voyage vers la tour d'Arghalion.
J'étais parti pour faire une intro comme d'habitude, et puis je suis retombé sur ce vieux générique de cartoon que j'avais gardé dans un répertoire... Et je me suis dit "tiens, il faudrait que j'en fasse quelque chose un jour". Et du coup, voici une intro violente qui ne sert pas à grand-chose mais que j'aime bien parce qu'elle est très dynamique et doit être assez surprenante à la première écoute. J'ai défini un style pour les "bulletins cérébraux" avec un peu de réverbération et un djingle particulier au début pour les annoncer. On devrait en retrouver dans les prochains bonus.
La grande question technique de cet épisode était plutôt le passage avec l'aurochs. D'une part, j'avais besoin d'un son crédible pour l'aurochs (une espèce disparue, pour ceux qui ne le savent pas...), et d'autre part il me fallait des sons très particuliers pour la séquence des oisillons écrasés. J'ai contourné le problème de la grosse bête avec un mélange de quatre bruits d'animaux différents et trafiqués. J'ai ensuite décidé, au lieu de passer la journée à essayer de trouver des cris d'oisillons stressés/écrasés (!), de les faire moi-même... Exercice de style réalisé en vingt minutes à l'aide d'une vieille flûte irlandaise (et oui) et de la voix. Le reste des sons de la séquence provient de mes prises de sons en forêt et de jeux vidéos. Me voici donc imitateur d'oisillons.
Ici j'ai recasé la musique de Sacred 2 que j'aimais bien, et d'autres un peu plus connues de la série pour garder l'ambiance Naheulbeuk.

Episode 34 extrait de la Saison 3 - La hache Durandil

Encore un épisode issu du roman La Couette de l'Oubli (en savoir plus), et qui continue l'histoire à partir de l'épisode du Monsieur-Vache. Pour ceux qui disposent du livre, ils peuvent retrouver une partie des dialogues sous forme écrite à la page 58 du roman (grand format). Pour les autres, ils peuvent normalement l'écouter sans problème, à la suite des autres bonus-épisodes de la Saison 3.
La scène se passe toujours pendant le voyage vers la tour d'Arghalion, dans une étape rurale.
La grande particularité de cet épisode très chargé, c'est la participation d'un tas de créateurs d'autres sagas MP3 recrutés sur le forum Netophonix. Tous ces gens se sont aimablement prêté au jeu et m'ont fourni en un temps record des fichiers de bonne qualité, m'évitant ainsi des semaines de prises de son avec des potes qui auraient pu passer chez moi, éventuellement quand ils avaient le temps... C'est donc un atout de choix qui me permet de penser plus sereinement à l'adaptation de certains passage de la Saison 3 nécessitant un grand nombre de rôles ou de figurants.
Le Casting, dans l'ordre d'apparition des rôles : Spikly (CULTISTE 1), Piwil (CULTISTE 2), Mikalone (CULTISTE 3), Aslag - (COSTAUD 1), Killork (COSTAUD 2), Johoward (SORCIER), Aslag, encore - (GROS HOMME dans l'auberge), Blast (PATRON AUBERGE), Ark (MERCENAIRE), Diwan (VOLEUR)
Au niveau des difficultés techniques... Un très gros travail de mixage lié à la présence des aventuriers dans une ville peuplée (gros travail sur l'ambiance), au nombre de voix (parfois 10 en même temps), aux actions menées par les aventuriers (comme le jeté de hache...) et à la présence de cochons en ville. J'ajoute une recherche de nouveaux sons pour répondre à des besoins particuliers (comme le fait de faire rebondir une hache par terre, faire marcher tout un groupe sur du parquet ou tirer sur un pauvre chien). On notera pour la première fois l'incursion d'une chanson dans un épisode, avec l'Ogre qui fait la basse à la bouche ! Expérience que je compte bien renouveler même si je déteste les comédies musicales... Peut-être s'agit-il de ma vengeance ? Mouhahahahahahaaaaaaaaaa !
En matière d'ancdote : le son de la hache qui vole nous vient du film Le Roi Scorpion, j'avais samplé ce son à l'époque de la création de l'épisode de Chnafon en me disant "Ce truc me servira bien un jour". Bingo !
En dehors de ça, la plupart des musiques ont déjà été utilisées dans d'autres épisodes, et le retour de la musique de Sacred contribue à renforcer l'unité sonore de la Saison 3.

Episode 35 extrait de la Saison 3 - Le quasi-sauvetage

Encore un épisode issu du roman La Couette de l'Oubli (en savoir plus), et qui continue l'histoire à partir de l'épisode de la Hache Durandil à Tourneporc. Pour ceux qui disposent du livre, ils peuvent retrouver une partie des dialogues sous forme écrite à la page 68 du roman (grand format). Pour les autres, ils peuvent normalement l'écouter sans problème, à la suite des autres bonus-épisodes de la Saison 3.
La scène se passe toujours pendant le voyage vers la tour d'Arghalion, dans une étape rurale. J'ai travaillé ici sur le concept rôliste suivant  les joueurs ont besoin de réagir vite à un problème... Hors comme c'est souvent le cas, ils commencent à discuter et argumenter autour de la table, finalement le MJ nerveux leur envoie des ennemis pour qu'ils se décident. Et là, c'est le bordel, ce qui fait qu'ils finissent par ne rien faire du tout et prennent la fuite (si si, c'est du vécu).
Ici encore on notera la participation de quelques créateurs et acteurs d'autres sagas MP3 recrutés sur le forum Netophonix.
Le Casting, dans l'ordre d'apparition des rôles : Istria (la guerrière blessée) puis ensuite dans un joyeux vacarme inaudible, plusieurs paysans et gardes municipaux nerveux incarnés par Celebo, Le Mago, Johoward, Ark, Inky et Speach.
Pas trop de problèmes techniques ici, mais du mixage assez pointu sur la fin alors que l'action se déroule sur trois fronts (aventuriers, paysans, guerrière) et qu'il faut faire en sorte que les propos soient audibles (sauf ceux des paysans, mais bon, ce sont surtout des insultes).
La scène de bataille tout est début (musique/bruitaes) est un sample sonore du Roi Scorpion auquel j'ai ajouté quelques sons maison :).

Episode 36 extrait de la Saison 1 - Le 3e étage

Voici un petit retour aux sources ! Un épisode qui nous permet de revenir dans le Donjon de Naheulbeuk, mais avec un nouveau morceau d'histoire qui n'avait pas été détaillé à l'époque dans l'épisode 14. C'est l'occasion de retrouver les aventuriers entre le niveau 1 et 2 (bon, ça dépend lesquels...). Pour ceux qui s'interrogent sur ce fameux 3e étage (celui de Reivax, en fait), vous pouvez en consulter les plans dans les tomes de BD des Arcanes (1 et 2) ou bien en ligne dans le site du JDR Naheulbeuk. La visite de l'étage avait été coupée pour des raisons diverses à l'époque, parce que je voulais avancer vers l'épilogue.
Aucune particularité technique pour cet épisode, si ce n'est qu'après tout ce temps il est vraiment facile pour moi de mixer ce genre de scène de poursuite, avec un résultat plus audible et plus efficace qu'à l'époque et en y passant trois fois moins de temps.
Petit détail qui tue : à un moment donné, vous pourrez entendre une partie de la communauté du Netophonix crier en arrière-plan. J'avais enregistré ça aux Joutes du Téméraire sur mon enregistreur numérique (Tourte !). Merci à eux !
Les musiques sont un mix de celles de l'époque et des nouvelles BO intégrées depuis : Galaxy Quest, les Indestructibles, Lord of the Rings, etc.

Episode 37 extrait de la Saison 3 - La stratélique

Ici, un morceau inédit de la Saison 3, c'est à dire qu'il s'agit d'une scène ne figurant pas dans le livre, mais se situant entre deux scènes. Je voulais montrer qu'il est parfois difficile de progresser dans une équipe d'aventuriers quand certains ne font pas d'effort... Et cela faisait un moment que je n'avais pas mixé de bataille...

Episode 38 extrait de la Saison 3 - L'épopée de Goltor

Un passage entier tiré de la Couette de l'Oubli, dans lequel le Nain s'évertue à conter les mérites d'un héros Nain qui n'intéresse personne dans la compagnie. Cela dit, c'est ça ou les histoires d'Elfes... Et les aventures de Goltor finalement, ça pourrait faire un beau sujet d'histoire pour un spin-off... J'y réfléchis depuis un moment.

Episode 39 extrait de la Saison 3 - Glargh

Partons à l'aventure dans une grande cité fanghienne ! Voici enfin l'occasion pour moi d'utiliser les sons que je gardais dans ma banque sonore depuis presque 10 ans... L'ambiance du port de Glargh, les rues de Glargh, les magasins aux vendeurs blasés, les badauds qui croisent les aventuriers sans un regard... Un épisode à l'ambiance beaucoup plus riche que les précédents, dans la lignée de Chnafon ou La hache Durandil.
Celui-ci est définitivement à écouter au casque, allongé et dans le noir... J'ai joué sur de multiples petits bruits pour simuler les ambiances variées et signaler la présence des protagonistes dans l'espace.
Ce sera l'occasion pour certains de découvrir qu'il est bon de garder des vieux trucs inutiles dans un sac, car vous saurez enfin ce qu'il advient des fameuses statuettes de Zangdar. On fera aussi quelques clin d'œil à des épisodes précédents, de la saison 1 ou 2.
Cet épisode célèbre aussi le retour des invités, avec une ribambelle de rôles cette fois, castés sur le Netophonix : On aura donc Birlak Charland (joué par Piwil), Codie Charland (jouée par SilverCherry), le Libraire (joué par Gambitux), le Gros Vendeur (joué par Aslag) et Roger (joué par Kwaam).
Côté musique, la visite de la librairie était l'occasion rêvée pour caser une autre partition de John Williams... Celle d'Harry Potter ;). Sinon j'ai encore mélangé tout et n'importe quoi, même du Galaxy Quest et des Indestructibles.

Episode 40 inédit Saison 3 - Glargh 2

Nous sommes maintenant à Glargh et je devais marquer le coup ! C'est pourquoi ici on retrouve un certain nombre de choses qui ne sont pas dans le roman. Une page de la BD Tome 8 est d'ailleurs dédiée à ce quartier des quêtes secondaires, un certain nombre de rencontres sont d'ailleurs les mêmes, cependant l'audio vous en donnera beaucoup plus.
C'était l'occasion pour moi de rendre un petit hommage à ces quêtes stupides (et pourtant sympa) de ces jeux vidéos RPG qui ont bercé ma jeunesse, tels que Baldur's Gate et d'autres du même genre. Il y avait toujours quelque part un personnage incongru qui avait besoin de quelque chose de grotesque et qui donnait en retour un objet improbable. En général, on prenait les quêtes parce que ça faisait partie du jeu et qu'on n'avait rien d'autre à faire, mais sur un vrai JDR on a tendance à réfléchir autrement...
On retrouve ici, également et pour la première fois, des voix provenant de notre jeu de rôle papier. en effet après avoir joué quelques parties j'ai écrit des rôles audio pour certains joueurs, qui incarnent dans cet épisode les personnages qu'ils ont développé dans le JDR (c'est le cas de l'invocatrice aguicheuse et de Xen'Drik le ménestrel vénal). Le concept JDR ici est celui, d'une part, de la quête secondaire balancée par le maîiiitre pour les joueurs qui s'endorment, et pour la dernière partie la tentative désespérée du même maîiiitre d'imposer un PNJ dans la partie.
On continue dans la liste des invités, avec d'autres rôles castés sur le Netophonix et dans mon entourage : On aura donc le vieux brigand (joué par Blast), L'invocatrice (jouée par Pétulia) de chez RDA, le cuistot fou (joué par DrWolf), la paysanne (jouée par Jade), le Gamin perdu (joué par Paxel) et Xen'Drik (joué par Licoy, MJ officiel Naheulbeuk).
Côté musique, encore un mélange improbable avec le jeu vidéo Sacred, les films Lord of the ring, Galaxy Quest, Edwards aux mains d'argent, Conan, Sleepy Hollow, Army of Darkness.

Episode 41 inédit Saison 3 - La drague du Ranger

Un petit épisode à l'ancienne, avec un concept simple et un seul acteur... Moi, donc. Après avoir gagné son niveau, le Ranger commence à retrouver confiance en lui en en profite pour essayer de courtiser l'ELfe... Une scène de la vie quotidienne à Glargh, en quelque sorte. Du suspense, de la romance, et des techniques d'approche d'avant-garde !
Côté musique, vous trouverez ici une nouveauté : le "thème de la drague" joué au saxo par Stan Getz. Pour le reste, nous avons majoritairement du Harry Potter et du Army of Darkness. L'instrumental de la taverne est celui de la chanson du Naheulband La compagnie du chien rugissant.

Episode 42 inédit Saison 3 - La microéconomie du shampooing

Un nouvel épisode "à l'ancienne", entièrement basé sur les dialogues et partant d'un concept simple : pourquoi le shampooing ? J'ai eu l'idée de créer cet épisode sous la douche, alors que je me disais "Tiens c'est marrant, comment on fait quand on part à l'aventure pour se laver les cheveux". De là, l'idée que ça pourrait rendre le Nain perplexe, etc. Rien de spécial donc au niveau technique et pas d'invités cette fois, c'est un pur concept !

Episode 43 extrait de la Saison 3 - Les gens des sectes

Encore un épisode "comme au bon vieux temps", cette fois écrit à partir d'une scène du roman assez complexe à mettre en œuvre. L'idée ici n'est pas tant d'écouter des dialogues mais de se plonger dans une ambiance... Et d'être immergé au cœur de l'action quand les aventuriers se trouvent soudainement poursuivis par des cultistes au beau milieu de leur journée de tourisme à Glargh ! Course, baston, magie et villageois fâchés sont ainsi au programme. Les lecteurs du roman La Couette de l'Oubli pourront retrouver cette scène entre les pages 241 et 248 du roman (format Octobre). Pour les lecteurs de la BD, ce sera le début du Tome 9. Dans cette scène, les aventuriers courent au hasard des rues en fuyant un groupe de cultistes, pour se retrouver face à un autre groupe. Ils créent un mouvement de panique en brûlant une charrette à la boule de feu, puis reprennent leurs courses et bastonnent au passage deux sorciers noirs de Tzinntch qui sortaient juste de leur quartier d'étude. Essouflés, ils se retrouvent pour débriefer dans une cour intérieure, entre deux bâtiments.
Alors bien sûr tout cela n'aurait pas été possible sans le concours d'un certain nombre de figurants audio recrutés sur le Netophonix, et qui pour certains figuraient déjà dans d'autres épisodes de façon plus intelligible : cette foule est constituée de Coupie, Piwil, Spike, Arthur Milchior, Rowlan, Szadec, Alinor, Sanji, Baagy, Serwyn, Crama, Mity, Lionel_B, Sushi. Je les remercie grandement d'avoir participé à cet exercice estival ! Certains d'entre eux jouent plusieurs voix.
On retrouve aussi des bruitages tirés d'un certain nombre de jeux vidéos, notamment le vieux jeu Rune ainsi que Sacred 2 et Stronghold.
J'ai réalisé moi-même à l'aide d'un pichet, dans mon jardin, la scène du "Nain qui urine dans un coin de mur" et j'ai passé une après-midi à fabriquer le tout nouveau bruitage de "course du groupe" à l'aide de divers accessoires agités de façon frénétique dans un montage stéréo aligné sur la spatialisation des personnages. Il devait être un peu moins bruyant que l'ancien pour permettre d'ajouter les ambiances et voix nécessaires au montage de cette poursuite.
Les musiques sont principalement tirées cette fois de la bande son des Indestructibles (poursuite) et du Seigneur des Anneaux (ambiances dark), mais il y en a d'autres.

Les boucliers Saldur

Habituellement, la BD Naheulbeuk est tirée de l'audio... Mais cette fois j'ai voulu travailler dans l'autre sens. J'avais écrit un mini-scénario d'une page pour les Arcanes, un petit épisode de shopping à Glargh ne mettant en scène que le Ranger, le Nain et un vendeur de trucs gratuits (oui, c'est concept). L'épisode du bouclier Saldur a donc été créé sur la base de ce script, et s'est trouvé augmenté de nombreux dialogues et scènes additionnelles. La deuxième nouveauté de cet épisode concerne l'invité surprise... Car j'avais déjà parlé auparavant avec JBX, créateur de Reflets d'Acide, de lui offrir un rôle (le pauvre) dans un fichier Naheulbeuk. Ce brave homme a accepté l'invitation ! Grand merci à JBX donc, pour sa sympathique interprétation.
Au niveau de l'ambiance, pas de nouveautés dans les musiques, mais la présence d'un nouveau fichier d'ambiance de ville, fabriqué à partir d'une de mes anciennes ambiances "maison" et d'un autre récupéré dans un vieux CD.

La Bande-annonce

Pas grand-chose à dire à propos de la bande-annonce, à part qu'elle a été très vite écrite et enregistrée. Moins de 3 heures pour la totalité du produit... Les voix sont un peu sourdes, mais à l'époque j'avais encore l'ancien système. Vers la fin j'avais envie d'introduire un élément nouveau, et c'est la raison pour laquelle on a vu apparaître cet orque banjoiste surgit de nulle part. N'écoutant que son courage, Zaz a remué CheapMovies pour sortir la bande-annonce vidéo.

Troll farceur et elfe farci

Cette chanson a traîné longtemps, très longtemps dans ma tête avant que je ne l'enregistre. Au départ il s'agissait d'un simple refrain, puis un petit délire, et je ne pensais pas qu'elle allait intéresser le public. Mais force est de constater que ce genre musical est très peu représenté sur le Net ! Après réflexion j'ai écrit quelques paroles, et j'ai trouvé un moyen d'enregistrer la voix avec un léger pitch pour sonner Naheulbeuk. L'inspiration était une poésie que j'avais écrite à l'origine pour l'encyclopédie Troll Universalis. Ici la difficulté était d'enregistrer les instruments dans une autre tonalité que le chant. La partie instrumentale du morceau dans sa première version était joué depuis longtemps dans Tornaod, c'est une composition de T.B.K. qui termine une chanson, le tout formant une danse andro-anterdro. Le truc c'était que la guitare dans le morceau avait le son le plus pourri de la planète - heureusement masqué par les paroles. La flûte n'avait pas un son terrible non plus... Pour pallier à ceci, j'avais ajouté une foule et fait un faux live. La version instrumentale sortie peu après disposait quant à elle d'une bonne qualité de son des instruments. Mais mais mais... suite au pillage de la mélodie par quelqu'un qui a voulu la déposer à son compte à la SACEM, ce qui créa une embrouille avec Tornaod (et accessoirement aussi beaucoup de remue-ménage sur divers sites), j'ai réenregistré une version avec un meilleur arrangement, une mélodie plus médiévale et un meilleur son général. Forcément beaucoup de gens préfèrent l'ancienne, mais elle n'est plus diffusée maintenant. Bah, tant pis... il faut bien fair evoluer les choses :)

A l'aventure, compagnons

Poussé par l'intérêt qu'avait suscité le Troll Farceur, je me suis décidé à mettre en chanson une historiette dans le genre "Bralic Eu'l Destructeur" (voir lien Kalon sur page d'accueil) et tout à fait dans le ton Naheulbeuk. La difficulté est encore la même, à savoir la gestion des tonalités. Cette fois on dispose de 3 guitares et un banjo. L'air utilisé est un air de Clannad, groupe Irlandais spécialisé dans le collectage et l'arrangement de vieux airs, tant en musique médiévale que traditionnelle celtique. Vu que j'adore leur chanson "Lish young buy-a-broom", je n'ai pas pu m'empêcher de prendre cet air pour y mettre des paroles.

Le retour de Gzor

Je me suis demandé ce que pourrait donner une chorale en Terre de Fangh, une chorale constituée d'adorateurs de Gzor, de gens qui voudraient célébrer son retour. Gzor, le grand méchant qui vit terré dans sa forteresse des Montagnes du Nord, a en effet plusieurs fois tenté d'envahir la Terre de Fangh avec ses troupes et s'est trouvé repoussé à chaque fois. Mais il n'a pas dit son dernier mot, parce que c'est un vilain, et que les vilains n'ont rien d'autre à faire de toute façon que d'enquiquiner leur prochain.
J'ai donc pour l'occasion monté une "chorale virtuelle" en réalisant un casting sur le forum Netophonix, et de nombreux acteurs et créateurs de sagas MP3 se sont joint à l'aventure. Cette chorale a choisi le nom de "Fiers de Voix", en référence à "La Couette de l'Oubli". Lili et Ladyfae du Naheulband ont également prêté leurs voix à la chorale. Au final, on retrouve 12 chanteurs et 7 chanteuses, dont certains font plusieurs voix.
Le morceau est une compo religieuse de 1847, d'origine française, qui a donné en amérique un cantique de noël intitulé "Ho holy night" (oui, encore...). J'ai par bonheur réussi à retrouver plusieurs fichiers midi contenant des partitions, arrangés à ma sauce et réorchestrés dans un mode apocalyptique. La chorale est donc accompagnée par l'orchestre harmonique de Fangh (extrêmement virtuel, lui) auquel j'ai adjoint un organiste fou, velu et amateur de bananes que vous connaissez peut-être si vous lisez Terry Pratchett. Fermez les yeux, et imaginez la scène... Oui, ça y est vous y êtes...
Crédits : Paroles, arrangement, enregistrement, mixage et tout le bazar : POC
Chant principal : POC / CHORALE HOMMES : Blast, Alosta, JBX (2 voix), Celebo (2 voix), Le Mago, Azmar, Cyril "Piwil" Plisnier, Jarril, Ark, Aslag, Speach (Julien Lafougère)
CHORALE FEMMES : Stella, Garvena, Merween, Lili (2 voix), Jade, Ladyfae, Oph
Musique : Adolphe C. Adam (1847), contemporain de Berlioz
Note : attention le fichier texte livré avec le morceau contient quelques erreurs qui ont été rectifiées dans cette fiche.
En savoir plus sur Gzor dans l'encyclonebeuk avec les articles de Cham "Les Elfes de Fangh" et "Gzor" - Découvrir le site Netophonix, repaire de créateurs de la sagasphère francophone.

Publicité - Casques Lebohaum

Les publicités bidons des mondes JDR, j'avais commencé il y a bien longtemps dans mon Webzine Waterdeep New Orque Times qui a été arrêté pour pouvoir me consacrer au donjon. A l'origine je voulais faire le WNOT en audio (comme une sorte de radio donc) mais finalement j'ai opté pour des aventures après avoir lu Les péripéties de l'étonnant Kalon. Afin de faire des coupures dans un éventuel CD-audio, j'ai donc mis en marche une nouvelle fois la machine pour sortir des publicités que l'on pourrait retrouver dans ces époques. Avant d'être un webzine, WNOT était un fanzine papier tiré à 8 exemplaires ! Les casques Lebohaum existent donc depuis 6 ou 7 ans. Ici j'ai profité de l'expérience du Troll Farceur pour enregistrer une voix dans une tonalité différente de la musique (enfin, c'est l'inverse en fait...). Cela dit la prise de son des dialogues est vraiment trop vite fait, et on a parfois l'impression que je crache dans le micro... J'ai piqué la musique d'Evil Dead 3 une fois de plus, pour la partie dialogues.

Publicité - Donjon facile

Premier test d'enregistrement bénéficiant de ma nouvelle installation, on y retrouve des voix plus claires et des sons d'instruments plus évolués. J'ai plus particulièrement soigné la chanson ce coup-ci, d'autant plus qu'elle était vraiment très courte. La composition de chansons de publicités, une expérience nouvelle et amusante... Là encore le texte n'est pas nouveau car j'ai pioché la moitié dans une publicité de mon vieux WNOT.

Publicité - Gorzyne

Considérant le fait que la publicité pour lessive est un grand classique du gag, j'ai voulu en faire ma propre version. Il m'arrivait aussi de penser que ce serait sympa de coller une bonne baffe à ces gens qui veulent nous vendre tout et n'importe quoi, pour voir. Cette publicité est donc un mix des deux, et on y retrouve en toute logique notre bon vieux barbare.

Publicité - Durandil

La marque Durandil est née sur le forum Naheulbeuk, fruit des délires de notre chère Keridwen. La pub originale cependant ne m'offrait pas la possibilité de faire un bon vieux morceau de musique de pub comme je les aime. J'ai donc écrit un texte - mon plus long texte de publicité - pour chanter un slogan sur un air irlandais, ici un hybride de chanson de Christy Moore et de mes propres compositions. Finalement j'ai aussi réécrit le passage publicitaire et changé l'orthographe de la marque. Enfin... l'idée est toujours là ! J'ai utilisé ici pour la première fois mes cuillers du Québec (et je sais que le Québec nous écoute aussi, he he) comme support de percussions (elles arrivent au deuxième couplet). Enfin, une influence Perusse m'a poussé à coller des onomatopées diverses entre chaque strophe.

Publicité - Crevetola

Le produit Crevetola est né dans une voiture... c'est le fruit d'un délire entre quelques membres du Naheulband, pendant le voyage vers RPGers. Forcément, en 8H de voiture il faut bien s'occuper ! L'enregistrement de la première pub a été fait dès le retour, le texte est l'oeuvre commune de Ghislain et moi-même, et comme il se trouvait sur place je lui ai fait enregistrer des voix aussi.

Publicité - Chiantos

J'avais envie de trouver une explication au caractère agaçant du Nain :). C'est dans cette optique que j'ai eu l'idée d'un bonbon spécial fabriqué dans les mines, qui permet d'envoyer des vannes aux gens. Pas de problème spécial pour enregistrer cette publicité, sauf que j'ai mis un temps incroyable car je l'avais mal écrite au début, et j'ai traîné. La voix d'invité est celle de Zevangile, un pote du forum ! Les voix féminines dans la chansons sont celles de Jade et Lili, du Naheulband

Publicité - Loreliane

La publicité Loreliane est née comme Crevetola pendant les délires des déplacements du Naheulband, où l'on échange des idées bêtes et qu'on se raconte n'importe quoi. Une autre version existe, avec d'autres concepts, et qui sera peut-être exploitée... plus tard. Dans Loreliane, on célèbre la chiantise du Nain et on inaugure une voix d'invitée, celle d'Estelle. A noter que ce n'était pas prémédié, c'est lors d'une visite au studio pour une petite bouffe que j'ai lâchement décidé de l'embaucher ! C'est aussi la première pub Naheulbeuk qui parodie un peu une marque existante (enfin, je pense...). Les ronronnement du tigre géant sont ceux de mon chat Gorguts, commme quoi hein, elle n'est pas aussi méchante que ça ! Et puis, aussi, c'est moi qui joue la harpe, mais la performance reste anecdotique.

Naheulbeuk à l'Elysée

Pas grand-chose à dire concernant ce sketche sans queue ni tête... j'avais envie de faire quelque chose pendant les élections en France de 2002, mais bien sûr j'ai commencé avant le tragique "premier tour". Après une période d'incertitude j'ai finalement mis le tout en ligne, car comme disait Coluche "si on ne peut plus rire de ce qui est sérieux, de quoi va-t-on rire ?". J'ai embauché Vicky pour faire l'interview en anglais de nos abrutis, j'espère pour vous que vous comprenenez un peu d'anglais car faire la traduction aurait quasiment fait doubler le fichier pour un effet somme toute moyen.

Naheulbeuk, les scènes coupées

Ce fichier vous donnera un aperçu de l'ambiance d'enregistrement du "studio Naheulbeuk". Les prises proviennent des épisode 9 et 12, avec Knarf et Darkam. Je n'ai pas gardé les prises de l'archange nain, mais je pense qu'elles étaient bonnes du premier coup, il n'en restait pas grand-chose à virer. C'est aussi le seul fichier dans lequel vous entendrez nos vraies voix, puisque cette fois presque tout est resté "non trafiqué". La première partie est donc avec Knarf, et à la suite d'un dérapage de prononciation, nous sommes partis sur le délire "Cabrelbeuk" qui a finalement donné la chanson débile que vous trouverez dans ce montage. Après la chanson, c'est au tour de Darkam et de ses tentatives de ménestrel.

 

Retour au
Sommaire...

Design et texte © Pen of Chaos, Graphismes POC/Le Myr/Marion Poinsot