Donjon de Naheulbeuk - L'aventure interactive !



Le Ranger tire un peu sur sa cape et maugrée :
- On va marcher un peu, ça va nous faire du bien.

Ils se déplacent alors le long de la muraille. Le Voleur en profite pour signaler qu'à l'extérieur, ils courent de toute façon moins de risques car on peut s'enfuir dans n'importe quelle direction. Le Barbare se gratte la tête, car il ne comprend pas pourquoi on devrait fuir.

- On profite du paysage... s'extasie l'Elfe.
- Toute cette verdure, ça me fout la gerbe ! grince le Nain.

Ils parviennent au dernier tournant le long du mur, et l'Ogre s'exclame soudain :
- Oklo lipili galuk !
Les compagnons se pétrifient. Mais en fait, il ne s'agit que d'un terrier de lapin. L'Ogre propose, ainsi que l'explique la Magicienne, de rester ici pour attendre que le lapin sorte, et ainsi d'avoir une chance de l'attraper pour le manger.
- Mais Non ! Les lapins sont gentils ! explique l'Elfe.
Le Ranger pousse l'Ogre sur le sentier :
- Allez zou ! On avance, parce qu'on n'est pas venu jusqu'ici pour chasser le lapin !

- Tiens, tiens, regardez où on arrive ! soupire la Magicienne après quelques secondes supplémentaires de crapahutage.
- Mais on était là y'a deux minutes ! grogne le Nain. C'est l'entrée principale !
Le Ranger le gratifie d'une bourrade à l'épaule et ricane :
- Ça alors ! En faisant le tour du donjon, on est revenu au point de départ ! C'est dingue ! Ha ha ha !
- Ho, ce n'est pas drôle ! bougonne la Magicienne.

Le rôdeur prend alors son épée, la dégaine et la pointe vers le ciel. Puis il ajoute :
- Bon ! C'est pas que je m'ennuie, mais il faut prendre une vraie décision maintenant !




Si vous êtes perdus dans l'aventure, revenez au début ! Et tant pis pour vous, ha ha.