Donjon de Naheulbeuk - L'aventure interactive !



- Alors, vous entrez ? s'impatiente le chauve au regard furibond.
- On va rester un petit peu dehors pour le moment ! s'excuse le Ranger.
- Mais qu'est-ce que tu fais ? s'emporte le Nain.
L'homme hoche la tête et dit d'une voix lasse :
- Comme vous voulez... Mais arrêtez de gueuler s'il vous plaît !

Il referme la porte, et les compagnons se retrouvent alors les bras ballant, dans l'air frais du matin.

L'Ogre fronce les sourcils. Il aurait bien aimé visiter la taverne lui aussi, et gronde à l'intention du Ranger :
- Takala flibik !
- Il dit que vous êtes des gens vachement compliqués ! traduit la Magicienne.
- Et alors ? s'interpose le Voleur. Il n'y a pas de honte à être prudent.

Le Nain et le Barbare recommencent alors à râler, et ne sont pas du tout convaincu par la théorie du piège avancée par certains de leurs camarades. Pour eux, une taverne c'est une taverne, et on y risque de toute façon la baston. Quant aux pièges, il y a d'autres endroits pour les mettre.
- Par exemple, dans ton cul ? lance le rôdeur exaspéré à l'intention du courtaud.
La Magicienne soupire, conciliante :
- On devrait peut-être entrer finalement ?
- Mais qu'est-ce qu'on peut faire d'autre ? questionne l'Elfe.

Le Ranger, qui n'a pas eu le temps de réfléchir à d'autres options, ne sait plus trop quoi dire. Quant au Nain, il propose la solution suivante :
- Je sais ! On pourrait monter un stand de crêpes !

Voyant que ses camarades le regardent avec effarement, il développe :
- Et oui, comme ça les gens à l'intérieur du Donjon, ils sortent pour nous acheter des crêpes, et nous on en profite pour entrer quand ils sont sortis.
- C'est ridicule ! commente le rôdeur.
- Et pourquoi, monsieur malin ?
- Parce que quand ils vont sortir, ils vont bien voir qu'il n'y a personne au stand, puisque nous on sera occupés à entrer ! Alors ils ne vont pas nous acheter des crêpes !
- Mais on peut mettre un panneau qui dit qu'on va revenir !
- Ils vont bien voir qu'on entre de toutes façons, puisqu'on est en face de la porte !
- Mais non. On peut installer le stand loin du donjon !
- Et comment ils vont faire pour le voir dans ce cas ?
- Oui, bah je sais pas moi ! J'ai pas pensé à tout ! s'emporte le Nain.

Là-dessus, l'Elfe ajoute qu'ils n'ont rien pour faire la pâte, et qu'ils ne disposent d'aucun matériaux pour fabriquer la cabane. La discussion s'arrête là, et le Nain se retourne en boudant.

- Bon, alors on entre ? gronde le Barbare.
- On pourrait aussi faire le tour du donjon pour trouver des solutions ! propose le Ranger.




Si vous êtes perdus dans l'aventure, revenez au début ! Et tant pis pour vous, ha ha.